Ca y’est je vais être Papa…

Ca y’est je vais être papa… Ca y’est je vais être « Papa » juste ce mot me remplit de joie, c’est peut être parce que je n’ai pas eu beaucoup l’occasion de l’employer…
Allez encore une fois, je vais être papa, je me répète encore et encore cette phrase car je suis du genre à croire seulement ce que je vois.
J’attends ce moment depuis longtemps et c’est vrai que notre expérience de la grossesse m’a bien refroidi…
La première fois qu’Ariane est tombée enceinte, elle avait élaboré un stratagème adorable pour me le dire, vous savez pour que l’annonce soit parfaite, émouvante et qu’on la raconte au amis avec émotion… Mais avec les fausses couches, on a arrêté de trop s’enthousiasmer…
Donc cette fois ci j’ai eu le droit à un test de grossesse au réveil, que j’ai gardé précieusement en souvenir… Non je déconne, c’est quand même sur une sorte de thermomètre qui sent l’urine… on l’a jeté dans les 30sec.
Les semaines passent et on en parle peu, on a peur tous les deux, on ne fait pas de projets, on ne se réjouit pas, on est prudent… Donc d’exterieur rien à changé, si peut être… Ariane.
On sait tous que les femmes enceintes sont chiantes et sensibles, alors imaginez une femme enceinte complémentée en hormones et qui se fait des piqures tous les jours pour éviter les fausses couches… .ba elle est encore plus chiante…
C’est pas trop le fait qu’elle s’endorme à table, sur le canapé, chez des amis, dans la voiture, à la plage, au cinéma, mais c’est plus que j’ai en face de moi une fille que je n’arrive pas à cerner… Elle passe du rire aux larmes, aux siestes… surtout aux siestes !
Elle est devenue « légèrement » susceptible… Un jour j’ai eu le malheur de lui dire « ba tu manges finalement ? je croyais que tu n’avais pas faim »… Mauvaise idée, elle a retiré la cuisse de poulet qu’elle venait d’enfiler dans son gosier et c’est vexée. « Tu as raison je ne fais que bouffer faut que je me contrôle je vais devenir une baleine, je suis grosse c’est ça ?? »… et après elle a fait la gueule, puis s’est endormis et à fait la gueule en dormant (si c’est possible performance de femme enceinte).
Ce n’est pas tout, elle fait des bruits bizarres entre la sciatique et le mal de ventre j’ai le droit à des cris d’animaux en pleine nuit… Ma copine grogne comme un marcassin et couine comme un petit chien qui se fait marcher sur la patte… C’est ça, Ariane c’est un Marcachien.
Mais ça ce n’est rien en fait, on en rigole, ou ça devient l’horreur absolue pour moi c’est quand ma copine rencontre une autre femme enceinte, c’est quoi votre problème les filles ? Vous êtes obligés de tout comparer ?… Depuis qu’on a annoncé la grossesse et on est plus serein, mais je ne savais pas qu’on pouvait parler de ça pendant 1h sans changer de sujet, sans épargner les futurs papa de tous les détails glauques… J’ai bien essayé de lancer un autre sujet.
– Moi : « Et sinon vous avez fait quoi pour les vacances d’été ? »
– Femme enceinte : « d’ailleurs les vacances ça sera plus pareil après vous allez voir ! »
– Moi : « Ah ok mais ce n’etait pas ma question en fait … »
Entre mec on est plus cool, des que je dis que je vais etre papa, mes potes me regarde en me disant « Félicitations tu vas voir c’est génial mais dort , dort mec » avec un regard entre l’envie et la peur… pas hyper rassurant pour un truc « génial!! ».
Je charrie mais je suis heureux, très heureux, la première échographie a été très émouvante pour moi et je pense que tous les pères ont dû ressentir le même bonheur, cette joie de donner la vie c’est magique.
Après avoir compté avec l’échographe les doigts (on sait jamais je préfère compter de moi même) je me suis imaginé l’instant où il sera là… Comme je vais t’aimer mon bébé, ça fait si longtemps que je t’attends… J’ai hâte que le ventre de ta maman bouge, j’ai hâte de sentir tes coups de pieds sous son abdomen… la moitié de la grossesse est passée et je me languis du moment où l’on sera 3.
Demain nous faisons la 2ème échos, je suis tellement heureux à l’idée de te revoir enfin…
J’espère que tu tiendras de ta mère (pour les siestes uniquement) j’espère que tu seras en bonne santé, et que je serai un bon père… En tous cas je vais tout faire pour. Car ca y’est, je vais être Papa…
Fulgence

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *